Press "Enter" to skip to content

Comment valoriser son expérience d’auto-entrepreneur ?

Que ce soit par obligation ou par choix, peu importe la raison qui vous incite à changer votre statut d’auto-entrepreneur en salariat, vous vous demandez surement comment mettre en valeur votre expérience. Certes, vous avez certainement appris beaucoup de choses durant votre aventure entrepreneuriale. Toutefois, il est quand même nécessaire de susciter quelques doutes auprès des recruteurs pour vous faire sortir du lot. On vous offre dans cet article quelques conseils qui pourront vous aider à valoriser votre parcours.

Faire le point sur vos expériences en auto-entrepreneuriat

Vous devez d’abord consacrer du temps pour analyser vos expériences dans l’entreprenariat et avoir une vision complète de vos parcours professionnels. Il est nécessaire de faire un bilan sur vos échecs et vos réussites majeures. Vous avez besoin d’identifier les raisons qui vous ont incité à tout arrêter et les obstacles que vous avez réussis à surpasser.

Une telle réflexion vous permet de découvrir vos motivations profondes, de bien définir vos principales capacités et de bien appréhender par la suite vos prochains entretiens d’embauche. Quel que soit le motif de l’arrêt de votre activité entrepreneuriale, vous devez vous attendre à étaler cela devant les recruteurs. Il est temps pour vous d’élaborer un beau discours pour leur démontrer vos motivations.

Même s’il s’agit d’une suite d’échec, il faudra rassurer les recruteurs que c’était une opportunité parfaite d’apprentissage pour vous. Vous avez appris de vos erreurs et êtes prêt à avancer. 

Adapter vos capacités à la candidature

Après avoir fait un point sur vos compétences antérieures, vous pourrez avoir une idée précise du modèle de candidature qui devra vous intéresser. En fait, une pratique entrepreneuriale vous a procuré des savoir-faire incontestables.

Directeur, manager, chef d’entreprise et gestionnaire font partie de vos fonctions. Toutefois, c’en est trop lorsque vous convoitez un emploi en particulier. Il est nécessaire d’adapter votre CV et votre lettre de motivation à la candidature. Pensez alors à mettre en avant dans votre CV les qualités ayant un lien avec le poste à pourvoir. Intégrez-y également vos réussites tangibles qui prouveront que vous serez capable de l’assumer.

Quant à la lettre de motivation, éclaircissez le recruteur en justifiant votre virage professionnel et en assumant votre aventure entrepreneuriale. Essayez de lui expliquer les raisons qui vous incitent à changer de chemin et vous impliquer dans une nouvelle entreprise.

Bien choisir les qualités à présenter

L’auto-entrepreneuriat accumule en une seule personne de nombreuses qualifications qui peuvent intéresser les recruteurs. Néanmoins, seules certaines d’entre elles doivent être mises en avant. Il est préférable de les choisir de manière intelligente.

Parmi celles-ci, la capacité d’innovation à prendre des risques et la créativité sont les plus indispensables. A cela s’ajoutent vos qualités relationnelles et vos aptitudes de persuasion. Vous pouvez convaincre facilement les clients, les partenaires financiers et les fournisseurs de créer votre propre réseau. Sans oublier l’adaptabilité et la polyvalence du fait qu’un entrepreneur est souvent multifonctions. Si vous avez, entre autres, des qualités de gestionnaire ou de commerçant, vous pourrez mettre en valeur votre expérience en ouvrant une franchise.

Comments are closed.